Historique de l’AEJ

Alors que les premiers jeunes de l’Église Évangélique de Rouen souhaitant encadrer les enfants suivaient une formation d’animateur dans différents organismes laïques, certains stagiaires, dans les années 70, ont mal vécu l’influence ultralibérale de « l’esprit soixante-huitard » qui venait teinter les stages de formation !

Un membre de l’Assemblée de Rouen, a donc entrepris en 1977, d’assurer la formation à la fonction d’animateur au Centre Eben Ezer (Le Château Rouge), route de St-Germain, à Longuerue 76750 Buchy en collaboration avec l’un des responsables de l’UFCV.

Les stages étaient alors habilités par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, sous le couvert de l’UFCV.

En mars 1978, a été créée « l’Association Enfance et Jeunesse » enregistrée à la préfecture de Seine-Maritime sous le N° 7297. L’AEJ a pu alors assurer cette formation de façon autonome, avec des habilitations partielles accordées par le Service de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

Pour la gestion des centres de vacances, cette association a pris le relais de l’Église Évangélique de Rouen, 62, rue de Cauville qui fut la première en France à organiser une colonie de vacances dans les années 1945, dans le cadre des Assemblées de Dieu de France.

L’AEJ a depuis lors pour objet l’organisation de centres de vacances pour enfants, adolescents et jeunes et la formation d’animateurs.

C’est en juin 1990, par arrêté préfectoral, que l’AEJ a reçu son agrément en tant qu’association de jeunesse et d’éducation populaire, sous le n°76/398.